aouinet-asguer

M'sied : les peintures rupestres d'Aouinet Azguer

Catégorie : Des sites à découvrir... Création : lundi 23 février 2015 20:01

Connues par de rares pasteurs nomades qui n'en soupçonnaient pas l'intérêt, ces peintures ont été réellement inventées au début des années 2000 par Jacques Gandini et son équipe, alors en reconnaissance pour la préparation de la première édition du tome 3 du Guide 4x4 des Pistes du Maroc dans lequel elles ont été publiées pour la première fois en 2002. Cette découverte, l'une des plus importantes au Maroc, a suscité un regain d'intérêt pour l'art rupestre saharien et a permis, par la suite, l'invention de nombreux autres sites dans la même région, notamment celui de l'oued Tel'Leh, en 2006.

Un site qui a révélé l’importance des peintures rupestres au Sud de la chaîne des jebels Tazzout et Ouarkziz. 

Connues par de rares pasteurs nomades qui n'en soupçonnaient pas l'intérêt, ces peintures ont été réellement inventées au début des années 2000 par Jacques Gandini et son équipe, alors en reconnaissance pour la préparation de la première édition du tome 3 du Guide 4x4 des Pistes du Maroc dans lequel elles ont été publiées pour la première fois en 2002. Cette découverte, l'une des plus importantes au Maroc, a suscité un regain d'intérêt pour l'art rupestre saharien et a permis, par la suite, l'invention de nombreux autres sites dans la même région, notamment celui de l'oued Tel'Leh, en 2006.

Les abris sous-roches contenant les peintures sont situés de part et d’autre de l’oued asséché, affluent de l’oued Azguer. Selon les descriptions fournies par R. Létan (rapport interne) et par S. Searight et G. Martinet (2002), les sujets peints sont variés et probablement de styles et d’époques différentes. Les figures peintes à l’entrée et à l’intérieur, sur le plafond, se distingueraient de celles des panneaux dessinées au fond de l’abri principal.

La totalité des peintures a été effectuée à l’ocre rouge, soit aux traits fins, soit par des aplats. On ne retrouve pas la faune tropicale à laquelle on pouvait s’attendre à l’exception d’un lion et quelques autruches, mais une majorité de bovidés et d’antilopes et peut-être de moutons. Par contre les représentations humaines (dont certaines sexuées) sont nombreuses. Les anthropomorphes sont caractérisés par des fesses prononcées et des cuisses larges. On note la présence de plusieurs personnages armés d’arcs, ainsi que des frises de plusieurs dizaines de petits sujets stylisés sensés représenter des anthropomorphes. Certains sujets atteignent plusieurs dizaines de centimètres de hauteur. Un petit abri présente une voûte garnie d’un mouchetis de points ocre rouge. Beaucoup de peintures proposent des figures indéterminées. De nombreux tumulus préislamiques, dont certains présentant quelques particularités, occupent les terrasses amont de l’oued. Il n’a pas été découvert de gravures rupestres dans le secteur.

thumb aouinet-asguer-01
thumb aouinet-asguer-02
aouinet-asguer-04aouinet-asguer-05
aouinet-asguer-06aouinet-asguer-08
aouinet-asguer-09aouinet-asguer-10
aouinet-asguer-11aouinet-asguer-12
aouinet-asguer-13aouinet-asguer-14
D'autres abris sous roches, en amont du site ci-dessus, présentent également des parois ornées de peintures rupestres.
thumb pb1-aouinet-asguer-1thumb pb4-aouinet-asguer-1pb1-aouinet-asguer-2pb2-aouinet-asguerpb3-aouinet-asguer-1pb3-aouinet-asguer-2pb5-aouinet-asguer-2pb4-aouinet-asguer-2pb4-aouinet-asguer-3pb4-aouinet-asguer-4
Photographies Jacques Gandini (janvier 2008).

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre confort de lecture. En continuant à naviguer, vous consentez à leur utilisation.    J'accepte  

x

 

 

 

 

Extrem'Sud Éditions, enseigne du groupe Serre Éditeur, est titulaire des droits d'auteur et de propriété industrielle sur la structure générale, les textes, images animées ou non, les marques, logos et tous les éléments composant le site extrem-sud.com. Toute représentation ou reproduction totale ou partielle de ce site ou d'un de ses éléments sans autorisation expresse et préalable de Serre Éditeur est interdite. Cette reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. © 2005-2016 by Serre Editeur.