La mine d'or d'Akka

Catégorie : Tome 7 : mises à jour et additifs Création : jeudi 8 août 2013 16:55

Parcours 4a, page 94

Renseignements complémentaires

Le gisement d'or d’Akka fait partie de zones d’exploitation abandonnées au XVIe siècle,
après la découverte des gisements du Nouveau Monde.

En 1930, suite aux repérages de points d’or dans des filons de quartz de la région d’Akka,
le Bureau de Recherches et de Participations Minières (BRPM) prospecte sur tout l’Anti-Atlas occidental.

Dans les années 90, le BRPM confie l’exploitation du site à Managem à la suite d’un appel d’offres international.

En 1996, Akka Gold Mining, filiale détenue à 70 % par Managem et à 30 % par le BRPM,
démarre l’exploitation d’une mine qui produira plus de 30 tonnes d’or métal.
Deux ans plus tard, les premiers lingots produits expérimentalement sont expédiés vers la Suisse
et, l’année suivante, les installations de la mine sont construites.

La mine est totalement opérationnelle depuis 2001.
Bel exemple de contribution au développement régional, la mine d’Akka a permis de
désenclaver la région, en la dotant de routes, de réseaux d’électricité, d’eau et de structures de télécommunications.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre confort de lecture. En continuant à naviguer, vous consentez à leur utilisation.    J'accepte  

x

 

 

 

 

Extrem'Sud Éditions, enseigne du groupe Serre Éditeur, est titulaire des droits d'auteur et de propriété industrielle sur la structure générale, les textes, images animées ou non, les marques, logos et tous les éléments composant le site extrem-sud.com. Toute représentation ou reproduction totale ou partielle de ce site ou d'un de ses éléments sans autorisation expresse et préalable de Serre Éditeur est interdite. Cette reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. © 2005-2016 by Serre Editeur.