Pistes du Maroc Tome 8

Le Jebel Siroua et le pays Ouaouzguit



Payée par carte bancaire, votre commande sera expédiée aujourd'hui.
36,00 €

Options :
Fichiers RT2 du tome 8 (pour OZI)  Information   
Fichiers GPX du tome 8  Information   

Caractéristiques

Référence : EX32
 : Jacques GANDINI, Hoceine AHALFI
 : 9782864106050
 : 2014-07-15
 : Volume broché de 368 pages, au format 15 x 21 cm. 400 Illustrations couleurs. Couverture pelliculée en couleurs.

Descriptif

 Inédit : 1e édition 2014 
NOUVEAU : Découvrez une partie des itinéraires proposés par Jacques Gandini en vidéo, grâce à la caméra embarquée utilisée lors des reconnaissances effectuées par les auteurs. Cliquez sur l'onglet Vidéos pour y accéder.

Grandiose, magnifique, le chaos granitique du Siroua a créé un véritable labyrinthe noir, marron, beige, avec des roches aux noms bizarres connus des seuls géologues. Très montagneux, avec des arbres rares, le pays Ouaouzguit est presque exclusivement un pays de transhumance, avec une culture d’orge et de maïs en terrasses étroites auprès des villages; villages fondus dans le paysage et exposés au soleil près des sources fraîches et chantantes, des assifs à sec ou des barrages presque vides. Habités l’hiver, ils sont désertés pendant l’été. Presque tous les habitants suivent alors les troupeaux vers les azibs pour profiter de la production de lait et des jardins d’été. Tout au plus reste-t-il au village un gardien par quartier de maisons qui se charge d’irriguer les cultures et qui fait encore office de portier de l’agadir, le magasin commun, toujours en activité. Les tribus occupant les terroirs les plus élevés sont celles qui partent le moins longtemps, juillet et août seulement; d’autres, plus rares, s’absentent de mars à septembre et pratiquent des cultures, grands jardins d’éden près des bergeries. Tout cela révèle une vie complètement différente de celle des Berbères de l’Atlas.

Ignoré par la plupart des touristes, le Siroua présente une richesse culturelle indéniable. De nombreux greniers fortifiés témoignent du fonctionnement clanique passé et encore actuel dans plusieurs villages. Leur architecture et leur emplacement ont été déterminés par les contraintes du milieu (montagne, vallée, cœur de village…)  et les menaces extérieures. Construits pour protéger des attaques étrangères, la tradition encore très présente aujourd’hui incite les villageois à toujours utiliser ces greniers, mais comme de simples entrepôts à récoltes. Il est rare d’y rencontrer une maison isolée. La règle a toujours été le village groupé, et situé sur le terrain en pente juste au-dessus de la zone des champs en terrasse. Les maisons sont pour la plupart, construites en leuh, souvent recouvert de pierres sur la face ouest, côté pluie dominante.

Ce nouveau Guide 4x4 J. Gandini propose 43 itinéraires, avec le relevé de 1000 points GPS, totalisant 1500 kilomètres de pistes incluses dans un périmètre délimité par Ouarzazate, Taznakht, Agadir Melloul, Taliouine, Aoulouz, le lac d'Ifni et Agouim (cliquez sur l'onglet Carte des itinéraires pour en visualiser le détail).
feuilletez

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre confort de lecture. En continuant à naviguer, vous consentez à leur utilisation.    J'accepte  

x

 

 

 

 

Extrem'Sud Éditions, enseigne du groupe Serre Éditeur, est titulaire des droits d'auteur et de propriété industrielle sur la structure générale, les textes, images animées ou non, les marques, logos et tous les éléments composant le site extrem-sud.com. Toute représentation ou reproduction totale ou partielle de ce site ou d'un de ses éléments sans autorisation expresse et préalable de Serre Éditeur est interdite. Cette reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. © 2005-2016 by Serre Editeur.